Vous avez actuellement
dans votre panier.

Collection N°1 Blanc « Romorantin » 2002

Un cépage rare, le Romorantin, un vigneron rebelle, Claude Courtois et le parti d'une vinification et d'un élevage dans un grand fût et sans sulfite.
Domaine: Bacchatim
Disponibilité: 71 en stock
€16,00

Vin de Table* de Touraine élaboré avec Claude Courtois du domaine « Les Cailloux du Paradis », situé en Sologne viticole, sur la commune de Soings-en-Sologne, au sud de Blois.
Tous les vins de la gamme «Bacchatim» sont vinifiés, élevés et mis en bouteilles sur leur terroir d’origine.

* Pour le consommateur peu éclairé la mention « Vin de Table » est rédhibitoire et celui-ci passe son chemin convaincu que la bouteille renferme une infâme bibine. L’amateur éclairé sait lui que cette mention peut être volontairement choisie par le vigneron car elle lui aura laissé carte blanche en quelque sorte, n’ayant plus les contraintes liées aux décrets des appellations d’origine. La bouteille peut donc renfermer un vin à découvrir, original par son assemblage et son équilibre, peut-être même tout simplement un très grand vin. Le nom du vigneron et le prix de la bouteille sont très souvent de bons indicateurs.
Certains des vins de la gamme « Bacchatim » sont des vins de table : « Collection » N°1, N°2, N°3.

Les «Collection» réalisés avec Claude Courtois sont tellement atypiques et hors des normes habituelles par leur expression, tant aromatique que gustative, qu’il aurait été vain pour eux de revendiquer l’appellation d’Origine Contrôlée «Touraine».
Amateurs non-conformistes, je vous invite donc à découvrir ces Vins de Table absolument «pas comme les autres».

Informations sur les sulfites (SO2, dioxyde de soufre)
Ce vin * Pour comparer
SO2 total (mg/l) Vin bio
 maximum autorisé
(mg/l)
culture raisonnée maximum autorisé
(mg/l)
>5 150 200

selon le bulletin d'analyse du vigneron. Pour en savoir plus sur les sulfites

Cépage : Romorantin. Vieux cépage français, originaire de Bourgogne et implanté en Loir-et-Cher par François Ier en 1519. Il fut planté dans la propriété de sa mère à Romorantin, d'où il tire son nom. Planté sur d'infimes surfaces, il n'a pas disparu, pour notre plus grand bonheur car il présente des qualités indéniables.

Dégustation : sa couleur ambre est celle d’un vin d’une vendange bien mûre, vinifié et élevé sans ouillage. Au nez, passés les arômes de pomme cuite et de poire, ce sont les notes de tabac (Havane), de thé vert, de pâte d’amandes, d’épices et de fumé qui emplissent le verre.
En bouche, son équilibre et sa matière ample vous feront penser à un beau Chardonnay. Il tapisse la bouche avec finesse et ce qu’il faut de fraîcheur sur fond d’amande douce et de réglisse.

Service et conservation : vous le dégusterez aujourd’hui entre 11 et 16°C et jusqu’en 2020 au moins. Ce vin s'est clarifié naturellement pendant son élevage mais n'a pas, volontairement, subi de filtration, d'où un très léger dépôt naturel. Si possible, avant de le déguster, mettez la bouteille debout une heure à l'avance pour que ce dépôt tombe au fond de la bouteille et remplissez le dernier verre avec délicatesse. Ce vin a été mis en bouteille avec une dose extrêmement faible de sulfites, il est donc conseillé d’éviter de conserver une bouteille entamée car le vin s’oxydera au bout de quelques heures.

Accommodement : pour lui tout seul ou accompagné de caviar et avec de la (vraie) charcuterie corse (jambon, lonzo et coppa), un homard à l'américaine, un millefeuille de légumes d'été sur un coulis de poivrons jaunes, un filet de sandre aux baies roses ou un pavé de bar de ligne au fenouil, un filet mignon de veau rôti aux épices et duo de choux ainsi qu’avec des fromages de chèvre de Touraine. D'une façon générale, avec une cuisine épicée.

Sol/terroir
: sols très caillouteux, composés d’argile et de silex.

Mode de culture
: biologique et biodynamique. Aucun herbicide, pesticide et fongicide de synthèse. Utilisation de produits doux à base de plantes (tisanes d’orties, de prêles, etc) et de minéraux (soufre fleur, silice).
Les sols sont enrichis uniquement avec le fumier composté des différents animaux de la ferme.

Rendement
: inférieur à 20 hectolitres/hectare.

Vendange
: manuelle à maturité optimale.

Vinification/Elevage
: en fûts neufs de chêne de 228L à grain très fin, origine Centre France, de la tonnellerie François Frères, pendant 24 mois.
Plus le grain est fin, plus les apports du bois se font lentement et plus riche est le vin. Bacchatim a retenu pour ce vin la plus haute qualité, le boisé obtenu est incomparable et le fruit est respecté tout au long de l’élevage.

Mise en bouteille
: en novembre 2004, sans collage, ni filtration avec une dose extrêmement faible de SO2.

Production
: 300 bouteilles.

Prix TTC la bouteille de 75cl, départ de nos chais d’Annecy (département 74, Haute-Savoie).

Copyright © 2018 Wine et vin shop. Tous droits réservés. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer avec modération. Powered by Nop-Commerce