Vous avez actuellement
dans votre panier.

Bourgogne blanc « Les Terroirs de Daix » 2015

L'archétype d'un Chardonnay bourguignon, frais, rond, élégant.
Disponibilité: 7 en stock
€15,00

A la retraite de ses parents, en 1992, le domaine Mortet a été partagé en deux ; Thierry Mortet possédait alors 4 hectares. Il exploite aujourd’hui 7,3 hectares, dont 6 ha en rouge et 1,3 ha en blanc, sur 10 appellations différentes de la Côte-de-Nuit.

La certification en agriculture biologique est officielle depuis 2010, mais les sols sont travaillés (plus de désherbant chimique) depuis 1995.

Ce Bourgogne blanc est issu de deux parcelles sur la commune de Daix, à deux pas de Dijon, au nord-ouest.

Informations sur les sulfites (SO₂, dioxyde de soufre)
Ce vin * Pour comparer
SO2 total (mg/l) Vin bio  maximum autorisé (mg/l) culture raisonnée maximum autorisé (mg/l)
54 150 200

selon le bulletin d'analyse du vigneron. Pour en savoir plus sur les sulfites

Cépage : Chardonnay.

Dégustation : nez frais et bien mûr sur les agrumes avec une pointe de fruit exotique (mangue).
La bouche est nette avec un joli volume, très plaisante associant richesse et minéralité tout en finesse comme la plupart des vins du domaine. Jolie persistance.

Service et conservation : vous pouvez le déguster aujourd’hui entre 11/12°C et jusqu’en 2020 au moins.

Accommodement : dès l’apéritif. Il accompagnera les poissons de rivière nature et en sauce (truite au bleu), une pochouse, des coquilles Saint Jacques, des crustacés comme le crabe et la langouste. Très bien aussi avec une escalope à la normande (crème), une omelette aux truffes, des bouchées à la reine, une andouillette. Belles associations aussi avec des fromages de chèvre frais ou sur des pâtes molles après 5 années de vieillissement.

Superficie : petite parcelle de 0,70 hectare.

Exposition : est.

Age de la vigne : deux parcelles de vigne âgées respectivement de 15 et 35 ans.

Terroir:
argilo-calcaire avec des argiles fines et des marnes.

Rendement :
de 40 à 45 hectolitres.

Mode de culture :
 officiellement en agriculture biologique en 2010. Les sols sont labourés régulièrement (le désherbage chimique a été aboli en 1995) pour contenir la pousse des mauvaises herbes et améliorer la vie microbienne des sols, accentuant les caractéristiques de chaque terroir. Une flore diversifiée s’est donc naturellement installée dans les parcelles. Beaucoup de travail manuel est pratiqué dans les vignes : ébourgeonnage (élimination des rameaux inutiles sur le cep), relevage des fils doubles en plusieurs fois, au fur et à mesure de la croissance de la vigne, rognage à une hauteur suffisamment élevée pour conserver un feuillage optimum, effeuillage au niveau des raisins pour améliorer l'efficacité de la pulvérisation et limiter l'installation de la pourriture, éclaircissage (vendange en vert) permettant de limiter la charge trop importante sur certaine parcelle et/ou certain pied (atténue également le stress de la vigne dû aux aléas climatiques comme la sécheresse ou une pluviosité importante…) pour une évolution plus régulière du raisin avec une maturité de fruit optimale.

Vinification : débourbage de 24 heures après le pressurage. Ensuite fermentation alcoolique grâce aux levures  naturelles avec maintien des températures entre 18 et 22°C. En fin de fermentation alcoolique, le vin est entonné sur lies en fûts de plusieurs vins.

Elevage :
en fûts sur lies avec batonnage hebdomadaire jusqu'au mois de janvier, puis mise en bouteille.

Prix TTC la bouteille de 75cl, départ de nos chais d’Annecy (département 74, Haute-Savoie).

Copyright © 2017 Wine et vin shop. Tous droits réservés. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer avec modération.