Vous avez actuellement
dans votre panier.

Côtes-du-Jura Rouge « Corail » 2010

Un rouge jurassien souple et fruité qui a la particularité de s'associer avec la plupart des mets puisque c'est un assemblage de tous les cépages (rouges et blancs) du Jura.
Domaine: Château d'Arlay
Disponibilité: 31 en stock
€14,20
€10,65

Le Château d’Arlay, c’est avant tout une page d’histoire. En effet des ruines des remparts médiévaux (1150) sur la colline d’Arlay, classé monument historique depuis 1996, au château XVIIIe au pied de cette même colline, vous avez devant vous le plus ancien château viticole de France (1070) !

Ce site unique dispose de 25 hectares de vignes idéalement implantées en coteaux principalement autour du château. Là Pinot noir, Trousseau, Poulsard pour les rouges et Chardonnay et Savagnin pour les blancs, font des merveilles sous la houlette de l’heureux propriétaire Mr le Comte Alain de Laguiche. C’est un domaine familial, qui, chose rare, a sut le rester durant toute sa longue histoire.

La cuvée « Corail » est une rareté par son assemblage de tous les cépages jurassiens.

                                                                                                                                            

Cépages : tous les cépages jurassiens (rouges et blancs) soit Pinot noir, Trousseau et Poulsard pour les rouges et Chardonnay et Savagnin pour les blancs.

Dégustation : robe rouge corail. Les notes kirchées, fumées et de petits fruits noirs sauvages  apportent une belle complexité aromatique à ce Côtes du Jura rouge habilement travaillé. En bouche cette expression ce fait florale et délicate avec des tanins légèrement incisifs. C’est croquant, rafraîchissant et complexe et très agréable car aiguillée par une fine acidité salivante. Joli brin de persistance pour ce rouge polyvalent, capable de bien des accords.

Service et conservation : vous le dégusterez aujourd’hui vers 15°C et jusqu’en 2020.

Accommodement : pourquoi pas à l’apéritif, ce Château d’Arlay sera le parfait compagnon de viandes fumées, d’une saucisse de Morteau, d’une raclette, de poisson grillé aux herbes, de la cuisine asiatique et créole, d’un risotto aux cèpes, d’un poulet de Bresse, d’une blanquette de veau, d’un ris de veau aux morilles, d’un soufflé au Comté, d’un poulet au curry, d’une volaille crémée (type poularde), d’une andouillette, de quenelle de brochet sauce Nantua, d’endives au jambon, d’un boudin blanc aux morilles, d’un bar en croûte de sel ou grillé sauce au beurre blanc, d’un Saint Pierre rôti, d’un brochet nature ou en sauce mais également sur tous les fromages à pâte pressée cuite type Comté évidement, mais aussi gruyère suisse,  beaufort, cantal ou Parmesan.

Superficie du domaine : 25 hectares.

Age des vignes : moyenne de 50 ans, avec des vignes plantées en 1953 et en 1974.

Rendement : 25 hl/hectare.

Mode de culture : vraie viticulture raisonnée toute proche de l’agriculture biologique sur l’ensemble du vignoble. Travail du sol avec labourage et enherbement naturel maîtrisé. La vigne est conduite en Guillot double baguette.

Vendange : manuelle à haute maturité.

Vinification : macération des cépages qui sont vinifiés ensemble. Ainsi blancs et rouges fermentent et macèrent dans la même cuve, avec un remontage régulier des lies. La cuve est ensuite saignée, c'est-à-dire que l’on écoule le jus en laissant les matières solides (peaux, pépins, pulpe) et colorantes dans la cuve. Le résultat est un rouge clair à la robe corail. Les vins sont peu filtrés et l’usage du soufre est modéré.

Elevage : pendant plus de 3 ans en grands foudres (grandes barriques en chêne) sur lies fines avec ouillage réguliers (foudres régulièrement remis à niveau après évaporation du vin).

Prix TTC la bouteille de 75cl, départ de nos chais d’Annecy (département 74, Haute-Savoie).

Copyright © 2017 Wine et vin shop. Tous droits réservés. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer avec modération.