Vous avez actuellement
dans votre panier.

Gevrey-Chambertin 2012

Un beau Gevrey-Chambertin ancré dans son terroir.
Disponibilité: 5 en stock
€35,00

A la retraite de ses parents, en 1992, le domaine Mortet a été partagé en deux ; Thierry Mortet possédait alors 4 hectares. Il exploite aujourd’hui 7,3 hectares, dont 6 ha en rouge et 1,3 ha en blanc, sur 10 appellations différentes de la Côte-de-Nuit.

La certification en agriculture biologique est officielle depuis 2010, mais les sols sont travaillés (plus de désherbant chimique) depuis 1995.

Informations sur les sulfites (SO₂, dioxyde de soufre)
Ce vin * Pour comparer
SO2 total (mg/l) Vin bio  maximum autorisé (mg/l) culture raisonnée maximum autorisé (mg/l)
48 100 150

selon le bulletin d'analyse du vigneron. Pour en savoir plus sur les sulfites

Cépage : Pinot noir.

Service et conservation : vous pouvez le déguster aujourd’hui entre 16 et 18°C et jusqu’en 2020 au moins. Sa jeunesse autorise un passage en carafe d’une heure environ.

Accommodement : il accompagnera avec bonheur une terrine de lièvre, un steak tartare, des plats exotiques (tajine, couscous), un coq au vin, une côte de bœuf, un Tournedos Rossini, une entrecôte marchand de vin, un filet mignon de porc ou de veau, une escalope de veau à la crème ou à la Milanaise, un magret de canard aux cèpes, un filet d'agneau en croûte, du foie de veau, des rognons rosés simplement poêlés avec un jus déglacé au vinaigre, des œufs brouillés aux truffes, un navarin d’agneau, une dinde ou une oie aux marrons ou rôtie, des noisettes de chevreuil, un râble de lièvre au genièvre, un chapon ou une poularde de Bresse rôti, un faisan aux raisins, une bécasse, un civet de biche, un civet de lièvre à la royale, un perdreau truffé, une perdrix aux lentilles, un pigeon rôti.
Fromages : Brie, Epoisses, Langres, Livarot, Maroilles, Amour de Nuits, Saint-Nectaire, Charollais.

Superficie : une vingtaine de parcelles réparties sur 3 hectares forment la cuvée.

Sol/terroir : caillouteux (calcaire) ou marneux.

Age du vignoble : de 15 à 60 ans.

Mode de culture : officiellement en agriculture biologique en 2010. Les sols sont labourés régulièrement (le désherbage chimique a été aboli en 1995) pour contenir la pousse des mauvaises herbes et améliorer la vie microbienne des sols, accentuant les caractéristiques de chaque terroir. Une flore diversifiée s’est donc naturellement installée dans les parcelles. Beaucoup de travail manuel est pratiqué dans les vignes : ébourgeonnage (élimination des rameaux inutiles sur le cep), relevage des fils doubles en plusieurs fois, au fur et à mesure de la croissance de la vigne, rognage à une hauteur suffisamment élevée pour conserver un feuillage optimum, effeuillage au niveau des raisins pour améliorer l'efficacité de la pulvérisation et limiter l'installation de la pourriture, éclaircissage (vendange en vert) permettant de limiter la charge trop importante sur certaine parcelle et/ou certain pied (atténue également le stress de la vigne dû aux aléas climatiques comme la sécheresse ou une pluviosité importante…) pour une évolution plus régulière du raisin avec une maturité de fruit optimale.

Rendement : 45 hectolitres/hectare.

Vendange : la récolte se fait manuellement en caisse de 25 kg, avec tri dans la vigne par les vendangeurs, puis un second tri est effectué à la cuverie sur table pour éliminer les parties altérées et ne mettre en cuve que des raisins sains et mûrs si cela s’avère nécessaire.

Vinification : les raisins sont égrappés à 100 % puis mis en cuves. Après 4 à 5 jours de macération a froid entre 13 et 14°C, la fermentation alcoolique démarre. Pigeage 2 fois par jour. Décuvage et pressurage lorsque tous les sucres sont transformés en alcool.

Elevage : en fût neuf pour un tiers et en cuve pour le reste pendant 4 mois. En février, a lieu un soutirage (on enlève la lie et on aseptise le fût). Les vins logés en fût neuf sont remis dans ceux-ci et le vin en cuve est logé dans des fûts de 1 vin et 2 vins. La durée totale de l’élevage est de 16 mois. Tous les fûts sont assemblés en cuve pour homogénéisation. Une filtration légère au Kieselguhr (argile) est effectuée avant la mise en bouteille.

Production : 15 000 bouteilles.

Prix TTC la bouteille de 75cl, départ de nos chais d’Annecy (département 74, Haute-Savoie).

Copyright © 2017 Wine et vin shop. Tous droits réservés. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer avec modération.