Vous avez actuellement
dans votre panier.

IGP Allobroge Blanc « Schiste » 2015

Les vins du Domaine des Ardoisières s’imposent comme les (très) grands vins du vignoble savoyard.
Disponibilité: 6 en stock
€36,50

C’est Michel Grisard (vigneron pionnier de l’agriculture biodynamique en Savoie) qui est à l’origine du projet du Domaine des Ardoisières.

L’idée directrice est de replanter, en 1997, un superbe coteau de schiste, à Cevins, d’où la vigne a disparue depuis longtemps.

C’est en 2001 que Brice Omont, d’origine champenoise, débarque pour épauler Michel Grisard. Ce dernier va l’accompagner pendant 10 ans. Ce coteau, très difficile à travailler avec des pentes à 60% et entièrement enherbé est conduit en agriculture biologique. Les rendements sont faibles et les coûts importants. Un panel d’associés (une douzaine de passionnés) vient alors au secours de ce projet en difficulté financière. Des vignes vont être reprises sur un terroir argileux et plus facile à travailler (toujours en bio) à Saint-Pierre de Soucy. Deux nouveaux vins sont produits : Argile Blanc et Argile Rouge.

Les vins du Domaine des Ardoisières s’imposent comme les (très) grands vins du vignoble savoyard.

Cépages : Jacquère 40%, Roussanne 30%, Pinot gris 20% et Mondeuse blanche 10%.

Dégustation : robe jaune d’or pâle, à reflets verts étincelants.
Le nez net, intense rappelle la poire au sirop et le miel d’acacia. Sa minéralité se combine à la fraîcheur pour former un ensemble épuré et précis.
Le socle de l’équilibre en bouche est construit par l’acidité d'un beau fruit bien mûr, auquel se superpose gras et des notes fumées caractéristiques de la molasse calcaire du sous-sol.
N’hésitez pas à bien l’aérer et prenez le temps de le déguster pour qu’il s’épanouisse dans votre verre. Vous découvrirez alors un vin pur et ciselé comme une belle pierre et admirablement digeste.

Service et conservation : vous le dégusterez aujourd’hui vers 12/13°C et jusqu’en 2026 au moins.
Pour tordre le coup aux préjugés, faites déguster ce vin, bouteille cachée. Vous serez surpris des commentaires élogieux et des appellations supposées.

Accommodement : dès l’apéritif. De façon assez naturelle, il s’accordera avec des spécialités savoyardes à base de fromages comme la fondue, la tartiflette, la raclette, plats qui ont besoin de fraîcheur pour stimuler les muqueuses, mais il serait dommage de ne pas le servir avec des quenelles de brochet, une féra ou un sandre sur sa peau, une blanquette de veau, des ris de veau déglacés au jus de citron, un poulet au curry, des moules marinières, une brandade de morue, une quiche lorraine ou au saumon. Essayez-le aussi avec un poisson cru, mariné au citron vert
Fromages : Beaufort, Comté, Parmesan, Cantal.

Superficie : 6 hectares, coteau de Cevins.

Exposition : vignes disposées en terrasse à 450 m d’altitude, exposées au sud-ouest.

Sol/terroir : mica schiste associé à des limons avec un sol pauvre et peu profond.

Densité : 8000 pieds à l’hectare.

Rendement : 25 hl/ hectare.

Mode de culture : biologique. La vigne est conduite en échalas (comme en Côte Rôtie). Les sols sont travaillés par griffage, le reste est enherbé avec des pentes vertigineuses. La maîtrise de l’herbe est un travail harassant. Les sols sont amendés à base de fumier d’ovins. Les traitements, naturels, sont effectués au pulvérisateur dorsal.

Vendange : manuelle en cagette de 30 kg.

Vinification/élevage : fermentations avec les levures naturelles à basse température (14°/15°), après un pressurage lent des grappes entières, entièrement en barrique de 2 à 3 vins pendant 12 mois et sans soufre.

Mise en bouteille : filtration légère suivi d’un très faible dosage en soufre.

Production : 8000 bouteilles.

Prix TTC la bouteille de 75cl, départ de nos chais d’Annecy (département 74, Haute-Savoie).

Copyright © 2017 Wine et vin shop. Tous droits réservés. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer avec modération.