Vous avez actuellement
dans votre panier.

IGP Charentes Rouge « Le Talmondais » 2015

Un superbe vin rouge né sur une falaise calcaire au bout de l'estuaire de la Gironde, vinifié et élevé en fûts.
Domaine: Le Talmondais
Disponibilité: 5 en stock
€15,90

Bruno Arrivé a eu un coup de foudre. Il est tombé amoureux d’un superbe terroir au bord d’une falaise à Talmont sur Gironde, au bout de l’estuaire. Là, le domaine Le Talmondais est né en 2003.
Dix hectares, auparavant sans vigne, entièrement plantés sur une falaise calcaire qui agit comme une éponge, absorbant les excédents d’eau qui sont restitués lentement pendant les périodes chaudes. Terroir idéal pour la vigne, site de rêve pour les clichés. Et pour parfaire le tout, cet Eden est cultivé en agriculture biologique.
Bruno Arrivé est un fin vinificateur ; il est également propriétaire du Domaine du Taillant et du domaine Elisabeth où il élabore du vin et du cognac (cognac Elisabeth disponible sur demande).
La gamme des vins du Talmondais est commercialisée en Vin de Pays Charentais.

Cépages : Merlot 47%, Cabernet sauvignon 35% et Pinot noir 18%.

Dégustation : de couleur intense, ce vin offre de la profondeur sur des parfums de réglisse et de fruits noirs mûrs et juteux (cassis, mûre), rehaussé d’une touche épicée séduisante. En bouche nous sommes emballés par l’équilibre d’un jus concentré, frais et sain structuré par une belle mâche. Finale racée sur un caractère aromatique net et frais.

Service et conservation : vous le dégusterez aujourd’hui vers 17°C et jusqu’en 2020.

Accommodement : ce très beau vin accompagnera à merveille un carpaccio de boeuf, un steak tartare, un rosbif au four, un tournedos, du boeuf bourguignon, une fondue bourguignonne, une bavette à l'échalote, un filet mignon de porc ou de veau aux girolles, une escalope de veau à la milanaise, des paupiettes de veau, une noix de veau au four, une terrine de lapereau aux aromates, un steak tartare, un steak au poivre, de l’onglet à l'échalote, un pavé de boeuf sauce à la bordelaise, un filet de boeuf à la Wellington, une oie farcie ou une dinde aux marrons, un magret de canard avec une poêlée de cèpes, un caneton de Challans aux navets, une piperade basquaise, un petit salé aux lentilles, un cassoulet, un couscous, des rognons ou du foie de veau déglacés au vinaigre balsamique, un gigot d’agneau piqué à l’ail, de l’agneau au curry, une Chartreuse de pigeonneaux au choux vert, une poularde truffée, un civet de lièvre, une parmentière de queue de boeuf à l'huile de truffes.

Densité de plantation : 6500 pieds/hectare.

Superficie : 10 hectares.

Sol/terroir : calcaire maastrichtien associé à de l’argile.

Age du vignoble : 14 ans, le site a été entièrement planté en 2003.

Mode de culture : agriculture biologique sous contrôle ECOCERT. Labours et culture du sol. Fertilisation uniquement organique. Pas d'insecticide ni d'herbicide. Enherbement de l’inter-rang.

Rendement : 25 hectolitres/hectare. Les raisins sont ramassés tôt dans la journée et rapidement apportés au chai pour préserver leur fraîcheur.

Vendange : manuelle en petits contenants.

Vinification : éraflage puis tri manuel de la vendange. Vinification et donc fermentation alcoolique directement en grains entiers en fûts de chêne (procédé appelé « vinification intégrale »). Extraction par rotation de la barrique (posé sur des roulettes) manuellement 3 fois par jour. Cette méthode permet une intégration douce, harmonieuse et précoce des composés du chêne dans le vin. Ensuite les parties solides sont extraites de la barrique, pressées puis ce jus est remis en fûts.

Elevage : 4 mois en demi muids de chêne français.

Production : 9000 bouteilles numérotées.

Prix TTC la bouteille de 75cl, départ de nos chais d’Annecy (département 74, Haute-Savoie).

Copyright © 2017 Wine et vin shop. Tous droits réservés. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer avec modération.