En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus : Site de la CNIL
J'accepte
Moulin-à-Vent « Les Michons » 2015 Agrandir l'image

Moulin-à-Vent « Les Michons » 2015

Ce Moulin-à-Vent produit par Paul-Henri Thillardon est situé tout près de l'appellation Chénas.

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

22,20 € TTC

En savoir plus

Paul-Henri Thillardon  est originaire du sud du beaujolais (où son père était coopérateur) dans le secteur des Pierres dorées. Mais c’est le nord de la région qui l’attire, là où se situent les crus et notamment celui de Chénas sur la commune de la Chapelle de Guinchay.

Des 7 hectares initiaux sont venues se greffer de belles parcelles (Boccard, Chassignol) pour atteindre aujourd’hui 12 hectares de vignes bichonnés par Paul-Henri depuis 2008 bientôt rejoint par son frère Charles.

En effet les sols sont travaillés au cheval (conduit par Paul-Henri), les produits phytosanitaires ont été bannis et le domaine est certifié en agriculture biologique.

Ce Moulin-à-Vent est issue d’une parcelle limitrophe de l’appellation Chiroubles sur un climat nommé « Les Michons ».

Cépage

Gamay noir à jus blanc.

Dégustation

Jolie robe rubis ravissante. Le nez s’ouvre lentement sur les fruits rouges avec un soupçon d’épice et une touche minérale. Nous retrouvons en bouche ce caractère élégant, élancé et même charnu qui signe les vins de ce jeune vigneron. Le vin est porté par une acidité fine, minérale et salivante. Il y a une structure de dentelle dans ce Moulin-à-Vent avec un touché de bouche qui est une véritable signature.

Service et conservation

Vous pouvez le déguster dès aujourd’hui, après une heure d’aération en carafe, vers 17°C et jusqu’en 2022.

Accommodement

Ce Moulin-à-Vent élégant et non dénué de caractère s’accordera avec de belles charcuteries comme les rillons, rillettes, saucisson, jambonneau et jambon de Corse ou ibérique (« Pata Negra »), un pâté de foies de volaille, une terrine de canard, des oeufs en meurette, un poulet basquaise, une poule au riz, une potée aux choux, un petit salé aux lentilles, une blanquette de veau, une andouillette grillée, du boudin noir sauté aux pommes, du foie de veau (saupoudré d’un peu de persil), de la joue de boeuf confite par la cuisson dans un faitout en terre, de la tête de veau sauce ravigote, un tablier de sapeur. Avec des fromages de chèvre, un Cantal, une tomme de Savoie, un reblochon, un Saint-Nectaire, du Brie.

Sol/terroir

Granitique.

Mode de culture

Biologique avec labours des sols, pas d’engrais chimique, ni herbicide, ni pesticide.

Rendement

30-35 hl/hectare.

Vendange

Manuelle.

Vinification

Plutôt bourguignonne que beaujolaise avec une vendange égrappée suivie d’une longue macération de 15 à 21 jours (plutôt longues pour du Gamay) en cuves ciment avec très peu de pigeage (au pied). Fermentation naturelle, sans levure chimique.

Elevage

En cuve et en pièces bourguignonnes de un à plusieurs vins pendant 12 mois.

Mise en bouteille

Sans filtration avec un dosage en soufre homéopathique.

Prix TTC la bouteille de 75cl, départ de nos chais d’Annecy (département 74, Haute-Savoie).

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

4 autres vins qui pourraient vous intéresser