En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus : Site de la CNIL
J'accepte
Gigondas 2017 vin vallée du Rhône sud en bio - bas sulfites Agrandir l'image

Gigondas 2017 vin bio Vallée du Rhône Méridionale

Littéralement accrochée aux Dentelles de Montmirail cette parcelle d’altitude (entre 400 et 520 mètres), le «Grand Montmirail», permet de produire ce Gigondas à la finesse et à la fraîcheur incroyables.

Plus de détails

26,40 € TTC

En savoir plus

Ouréa, le dieu grec des montagnes et des monts, fils de Gaïa qui représente la terre mère, une figure mythologique toute trouvée pour incarner ce domaine situé au pied et au cœur des Dentelles de Montmirail, sur des parcelles d’altitude. Cette précieuse altitude qui imprime un caractère superbement frais aux vins de ce domaine, dans des appellations qui pêchent habituellement dans ce registre.

Mais pour exprimer le meilleur de ces beaux terroirs d’altitude fortement calcaire, il fallait un jeune vigneron talentueux qui s’incarne en la personne d’Adrien Roustan et une viticulture biologique qui ne vienne pas tout salir. Ces trois conditions fondamentales nécessaires à l’élaboration de grands vins étant réunis, les vins sont effectivement d’une élégance dont on ne peut se lasser.

Les vignes du domaine d’Ouréa sont pour moitié sur le cru Vacqueyras (9 ha), une partie à Gigondas (4,5 ha) et le solde en Côtes-du-Rhône et en Vin de France.

Ce Gigondas à la finesse et à la fraîcheur incroyables est produit sur une parcelle d’altitude (entre 400 et 520 mètres), le «Grand Montmirail», littéralement accrochée aux Dentelles.

Cépages

70% Grenache, 20% Syrah et 10% Cinsault.

Dégustation

Jolie robe grenat chatoyante. Quelle élégance dans l’expression épicée qui semble surgir du verre, accompagnée de fruits mûrs et frais prolongée par la réglisse. On se délecte d’une bouche séduisante, aérienne et croquante aux tanins mûrs, fins et digestes. Une touche florale de pivoine complète le tableau. Du jus, un superbe équilibre, un côté extrêmement gracieux, avec de la profondeur tout en surfant sur l’élégance. La finale est longue, enlevée et persistante sur les épices.

Service et conservation

Vous le dégusterez aujourd’hui vers 16°C et jusqu’en 2024.

Accommodement

Sur les grillades de l’été, un caviar d’aubergines provençal, une tartelette de foie gras accompagné de morilles, une bavette à l’échalote, un poulet rôti, un carré d'agneau et son tian de légumes, un rôti de porc au curry, un rôti de veau à la provençale, des côtelettes d'agneau, de porc ou de veau grillées, une côte de bœuf, une daube de bœuf aux carottes ou aux olives, des magrets de canard au poivre vert, un canard aux olives, un lapin aux pruneaux, du veau marengo, un gratin d’aubergines à la tomate, des spaghettis ou des lasagnes sauce bolognaise, un tajine d'agneau aux pruneaux, un petit salé aux lentilles, un couscous, un cassoulet, un coq au vin, un canard aux pruneaux. Fromages : Pélardon, Brie aux noix, Saint-Nectaire, Carré de l'Est.

Sol/terroir

Parcelle fraîche d’altitude entre 400 et 520 mètres au « Grand Montmirail » directement sur la roche mère calcaire, fissurée en profondeur permettant ainsi aux racines de s’infiltrer. Climat purement méditerranéen chaud et sec. Exposé plein sud.

Age des vignes

42 ans, vignes plantées en 1975.

Mode de culture

Biologique certifié « AB ». Une grande attention est apportée aux sols avec un enherbement diversifié. Taille en gobelet assurant une bonne aération au raisin.

Rendement

Naturellement faible, autour de 25/28 hl/hectare.

Vendange

Manuelle en petites caisses à maturité sans excès pour ne pas basculer dans le côté confit.

Vinification

Grappes non-éraflées (la partie végétale de la grappe est conservée) puis foulées, les fermentations s’effectuent tranquillement grâce aux levures indigènes, celles naturellement présentes sur la peau des raisins pendant une courte infusion (extraction en douceur) à la bourguignonne. Très peu de sulfite utilisé.

Elevage

18 mois en cuves béton pour préserver la fraîcheur du fruit.

Prix TTC la bouteille de 75cl, départ de nos chais d’Annecy (département 74, Haute-Savoie).

30 autres vins qui pourraient vous intéresser