IGP Isère Rouge « Etraire de la Dhuy » 2019 - Domaine des Rutissons
      • IGP Isère Rouge « Etraire de la Dhuy » 2019 - Domaine des Rutissons

      IGP Isère Rouge « Etraire de la Dhuy » 2019 - Domaine des Rutissons

      19,00 €
      TTC
      Quantité :

      Un cépage rare, quasiment oublié qui renaît aujourd'hui sous l'impulsion de deux vignerons isérois passionnés.

      Tout a débuté avec 40 ares de vieilles vignes de Verdesse, un cépage blanc autochtone de la vallée de l’Isère.

      Il n’en fallait pas plus à Laurent Fondimare pour se lancer dans une aventure qui le porterait bien au-delà de ce qu’il avait imaginé : refaire vivre les cépages historiques, aujourd’hui appelés cépages patrimoniaux, des coteaux abrupts et sauvages de la vallée du Grésivaudan. Cette vallée du Grésivaudan qui adossée au massif de la Chartreuse s’étale du nord de Grenoble jusqu’à Pontcharra.

      Cette redécouverte de cépages endémiques va se faire progressivement par l’acquisition de parcelles de vieilles (voir très vieilles, plus de 100 ans) vignes souvent exploitées par des particuliers pour leur consommation en vin de table.

      Mais petit à petit, de dizaine d’ares en dizaine d’ares rachetés, loués, entretenus pour préserver ce patrimoine formidable, vivant de vieux cépages isérois oubliés (Persan, Etraire de la Dhuy, Verdesse, Joubertin, Peloursin, Servanin, Cugnette (Jacquère) ou encore Galopine de la Tronche (Viognier)) le domaine prend forme.

      Ainsi en 2012 Wilfrid Debroize rejoint officiellement Laurent au Domaine des Rutissons, à St Vincent de Mercuze, qui après de nombreuses replantations de parcelles disséminées atteint aujourd’hui les 5,3 hectares.

      Les replantations ont pu être effectuées grâce à une sélection massale sur les rameaux des vignes retrouvées çà et là sur lesquelles veillent nos deux vignerons passionnés (et passionnants).


      Cépage

      100% Etraire de la Dhuy (ou Dhui ou d’Huy), cépage rare, qualitatif, endémique. Quatre hectares cultivés en 2011 dans la vallée du Grésivaudan contre quatre cent six en 1958 !

      Dégustation

      Robe sombre aux reflets violacés. Son nez évoque les fruits à noyaux, la rose, la pivoine puis les épices avec beaucoup d’élégance. L’attaque est très agréable, aérienne, délicate sur les fruits rouges et noirs acidulés comme la griotte et la myrtille. La bouche évolue ensuite vers des arômes plus épicés avec le clou de girofle, le poivre et une touche de réglisse. Équilibrée, ses tanins sont fins et bien mûrs avec une finale salivante qui lui va ravir.

      Service et conservation

      Vous la dégusterez aujourd’hui vers 16/17°C et jusqu’en 2025.

      Accommodement

      Ce vin accompagne parfaitement une terrine de campagne, des saucisses aux herbes ou au piment d’Espelette grillées, une côte de bœuf, une entrecôte, un steak tartare ou au poivre, une volaille rôtie, un canard aux navets, aux olives ou aux cèpes, un pot au feu, une potée aux choux, un veau marengo, un bœuf bourguignon, du boudin noir, du foie de veau poêlé, une langue de bœuf sauce piquante, des «diots» (saucisses pur porc) au vin rouge, un gigot de sept heures, un râble de lièvre, un civet, des côtes de chevreuil rôties, un faisan. Fromages: Cantal, Laguiole, Charollais, Saint-Marcellin, Saint-Nectaire, Maroilles, des chèvres.

      Superficie

      Moins de deux hectares en plusieurs petites parcelles morcelées.

      Exposition

      Côté droit de la vallée de l’Isère adossé au sauvage massif de la Chartreuse idéalement exposé sud/sud-est.

      Sol/terroir

      60% sur argilo-calcaire et 40% sur moraine glaciaire.

      Altitude

      Entre 250 et 400 mètres.

      Mode de culture

      Après un temps d'observation et d’adaptation pour ménager les (très) vieilles vignes, le travail du sol s’est généralisé pour ne plus utiliser de désherbant chimique. La certification en agriculture biologique est aujourd’hui en cours, et l’utilisation de préparations à base de plantes amène le domaine vers la biodynamie.


      Vendange

      Manuelle.

      Vinification

      Égrappage avant fermentation alcoolique grâce aux levures indigènes durant 15 à 25 jours en cuves avec contrôle des températures. Peu ou pas de soufre.

      Elevage

      Pendant 6 à 8 mois en barrique de 5 vins et plus.

      Prix TTC la bouteille de 75cl, départ de nos chais d’Annecy (département 74, Haute-Savoie).

      10 Produits

      Fiche technique

      Caractéristique
      L'Étraire de la Dhuy (ou Dhui ou d’Huy) est un cépage rare, qualitatif, endémique de la vallée de l'Isère. Aujourd'hui quatre hectares sont en culture dans la vallée du Grésivaudan contre quatre cent six en 1958 !

      Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

      IGP Isère Rouge « Etraire de la Dhuy » 2019 - Domaine des Rutissons

      IGP Isère Rouge « Etraire de la Dhuy » 2019 - Domaine des Rutissons

      19,00 €
      TTC